DIMANCHE 2 AVRIL 2017 – Rhaissa Cerqueira, soprano et Daniel de Morais, théorbe

DIMANCHE 2 AVRIL 2017
16H00
ENTREE LIBRE

Ghirlanda Sacra est un voyage dans la sensualité et la puissance de la Venise catholique de la contre-réforme au début du XVIIème siècle. Le style musical caractéristique et attachant de cette époque a traversé les frontières pour influencer les compositeurs du Nord comme l’allemand Heinrich Schütz.
Ayant vécu à Venise de 1609 à 1612, il fit les observations suivantes à son retour :
« Lors de mon récent voyage en Italie je me suis engagé dans une manière singulière de la composition, à savoir comment une comédie de la diversité des voix peut être traduite dans le style déclamatoire et portée à la scène et promulguée en chanson – des choses qui, au meilleur de ma connaissance, sont encore totalement inconnues en Allemagne.»
Nous invitons le public à la découverte de cette palette de moyens expressifs, où la voix soliste et les instruments incarnent le pouvoir représentatif et lyrique de la Seconda prattica.

PROGRAMME

Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
Laudate Domino
Alessandro Grandi (1590 – 1630)
O quam pulchra es
Girolamo Kapsberger (1580 – 1651)
Tocatta
Giacomo Arigoni (1597 – 1675)
Bone Jesu
Tarquinio Merula (1595 – 1665)
Hor ch’è tempo di dormire
Heinrich Schütz (1585 – 1672)
Eile mich Gott zu erretten
Heinrich Schütz (1585 – 1672)
O Süsser, O freundlicher
Girolamo Kapsberger (1580 – 1651)
Tocatta
Girolamo Frescobaldi (1583 – 1643)
A piè della gran croce
Barbara Strozzi (1619 – 1677)
Salve Regina
Tarquinio Merula (1595 – 1665)
Chi vuol che m’innamori

BIOGRAPHIES

Formé en 2010, l’ensemble Mnemusik se consacre à l’interprétation historique du répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles.
Le nom de l’ensemble évoque Mnémosyne, déesse de la mémoire, mère des muses dans la mythologie grecque, responsable de maintenir les faits vivants en les préservant contre les dangers de l’oubli.
À travers la parole chantée, Mnémosyne confère aux hommes le pouvoir de briser leurs limites physiques et de dépasser les frontières géographiques et temporelles. L’artiste possédé par les Muses est envahit par une folie divine qui le métamorphose en interprète de Mnémosyne – celle qui tout connait.
En se plaçant sous le signe de Mnemosyne, l’ensemble arme son objectif de travailler au delà des clivages disciplinaires, en explorant les liens directs et profonds entre texte, déclamation, chant et musique.
À travers les frontières géographiques, l’ensemble s’attache en particulier à retracer et évoquer les pérégrinations des répertoires européens dans la rencontre des autres mondes.
Les programmes proposés par Mnemusik sont ainsi fréquemment basés sur un substrat allégorique, introduit par la mythologie, les fables ou les situations dramatiques archétypes, lieux communs intemporels qui ont inspiré les dramaturges, poètes, compositeurs et musiciens de la Renaissance et du baroque.

RHAISSA CERQUEIRA
Née à 1989 au Brésil, Rhaissa Cerqueira a commencé l’étude du chant à l’âge de 14 ans. En 2011 elle obtient son Bachelor en chant lyrique à l’Université Fédérale de Minas Gerais.
Sa grande affection pour la musique baroque l’amène à se produire dans les plus grands festivals de musique ancienne au Brésil.
En 2012 elle est admise à la Haute École de Musique de Genève (HEMGE) où elle obtient son diplôme en chant baroque. Elle y poursuit un Master en pédagogie, avec le soutien de la fondation Sigg et de la Fondation Hans Wilsdorf.
Son répertoire de concert comprend entre autres œuvres, le « Gloria » de Vivaldi, le « Come ye sons of art » de Purcell, les « Passions St. Jean et St. Mattieu » de J.S. Bach, des nombreuses cantates de Bach dont BWV 4, 36, 58, 140, 199, le « Requiem » de Fauré… Sur scène, elle interprète les rôles de La Musica (Orfeo – Monteverdi), Proserpine (La Descente d’Orphée aux enfers – Charpentier), Junon (Les amours déguisés – Lully), Adelanta (Xerxe – Cavalli), et Mimi (La Bohème – Puccini).
Parallèlement à sa carrière de soliste, Rhaissa est chef de chœur et professeur de chant. Elle dirige le chœur mixte L’Esperance, à La Joux – Fribourg, et chœur d’enfants de l’église de Saint Jacques, à Lausanne – Vaud.
Elle chante régulièrement avec plusieurs ensembles dédiés à la musique ancienne et se produit principalement en Suisse et France. Rhaissa Cerqueira est co-fondatrice de l’Ensemble Mnemusik spécialisé dans l’interprétation de la musique ancienne.

DANIEL DE MORAIS
Né au Brésil, Daniel de Morais a commencé très jeune ses études musicales. Menant une brillante carrière en tant que guitariste classique, il se produit régulièrement dans de nombreuses salles de concert du Brésil.
Doté d’un grand intérêt pour le répertoire baroque, il entreprend l’apprentissage des instruments de la famille du luth, notamment le théorbe. Il se produit avec cet instrument dans les plus grands festivals de musique ancienne du Brésil, sous la direction de Nicolau de Figueiredo.
Daniel de Morais mène actuellement une carrière en Europe, tout en poursuivant sa formation à la Haute École de Musique de Genève. Il a obtenu en 2015 un diplôme de luth avec Jonathan Rubin, avec mention du jury, et étudie actuellement la musique médiévale avec Francis Biggi. Il se produit régulièrement au sein de divers ensembles, où il met à contribution sa vaste expérience de continuiste et de soliste, avec des directeurs artistiques tels que Nicoleu de Figueiredo, Gabriel Garrido, Serge Saita, Lorenzo Alpert, Blaise Plumet az.
Parmi ses concerts récents comme continuiste et soliste figurent des productions des ensembles Les Passions de l’Âme (Berne), Elyma, Pizzicar Galante, l’Ensemble vocal de Lausanne, ainsi que des récitals soliste dans le cadre du Festival de luth et théorbe (Genève) et du Festival de guitare de Bulle.

Concerts passés
76, rue de la Verrerie, 75004 Paris Carte