SAMEDI 9 FÉVRIER 2019 – THE LOST LETTERS – Mozart on Broadway

The Lost Letters est une création originale de style opéra-pop : construite sur un fond classique faisant hommage à la tradition mozartienne, la partition détonne par des accents typiques du West End ou de Broadway, ainsi que de Ravel et Bernstein, Steve Reich ou Coldplay et offre un mélange classique et moderne qui retranscrit de façon inédite l’esprit du jeune Mozart.

À partir de la véritable correspondance de la famille Mozart, John Meldrum a imaginé d’autres lettres, que Wolfgang aurait écrites à la cantatrice Anna Storace, et dans lesquelles il se serait librement confié : décrivant des épisodes plus ou moins connus de ses débuts prodigieux, exprimant aussi ses sentiments bruts, ceux d’un jeune homme cherchant sa place dans le monde. Avec ce fil conducteur, The Lost Letters éclairent d’un jour nouveau sa vie mouvementée et c’est à travers toute la gamme de ses émotions – loufoques, obscènes, voire absurdes mais toujours géniales ! – qu’elles racontent sa naissance, son enfance et la grande tournée en Europe, ses premières aventures, la mort tragique de sa mère… jusqu’à son mariage avec Constanze Weber en 1782.

THE HIGHLITES

Auteur-compositeur, chanteur, chef de chœur et professeur de musique, John Meldrum est originaire de Cleveland en Ohio et réside en France depuis trente ans. Il a produit quatre albums de chansons originales et composé de la musique pour solistes, chorales et ensembles musicaux, dont Peace Oratorio (la vie de Martin Luther King en chansons).

La chorale anglophone The Highlites a été créée il y a treize ans par John Meldrum ; elle a eu l’occasion de donner de nombreux concerts, dans de grandes salles comme l’Olympia et l’Alhambra, mais aussi dans des écoles, des prisons ou des rues de Paris. Elle représente un mélange unique de nationalités et de voix, capable d’interpréter des styles très divers : reggae, rock, musique traditionnelle africaine, et maintenant « classico-pop » pour ces lettres… perdues peut-être, en tout cas « inédites » !

Sébastien Brumaud : Mozart le chanteur, ténor
John Meldrum : Leopold (son père), basse
Catherine Urquijo : Narration, Cuisinière, Frau Weber, alto
Sylvie Burger : Marianne (sa mère), soprano
Madeline Ménager : Nannerl (sa sœur), Baronne Waldstäten, Femme de chambre, soprano
Neïma Naouri : La Bäsle (sa cousine), alto
Inès Khelfaoui : Constanze (sa femme), soprano
Marc Gracia : Herr Grimm, Colloredo, basse
Éric Dupuis : Gentleman 1, Bullinger, Valet 1, Puck, ténor
Ed Warden : Vieux médecin allemand, Comte Arco, ténor
Cedric Selzer : Valet 2, Herr Thorwart, basse
Delphine Deltour : Narration, ténor

Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte