SAMEDI 3 DECEMBRE – Léo MARILLIER, violon

SAMEDI 3 DECEMBRE 2016
20H00
ENTRÉE LIBRE

PROGRAMME

Johann Sebastian Bach
Extraits de l’Offrande Musicale BWV 1079 (1747)
– Canon cancricano a 2
– Canon Quaerendo Invenietis a 2
Arrangés par Léo Marillier

Arnold Schoenberg
Phantasy Op.47 (1949)
Version originale pour violon seul

Ludwig van Beethoven
Canon pour violon seul (1825)

ENTRACTE

George Rochberg
Caprice Variations, (extraits, 1970)

Eugène Ysaÿe
Sonate n°5 pour violon seul Op. 27 (1923)
– L’Aurore

BIOGRAPHIE

Léo Marillier est violoniste et directeur artistique du Fest’inventio 2016 « Transatlantique »

«A creative, thinking musician, Marillier is surely destined to become major artist of our time», Léo Marillier a joué comme soliste dès l’âge de 13 ans avec l’Orchestre Symphonique de Vienne, le Danish National Youth Orchestra, le LOH Orchestra, le Klaipeda Chamber Orchestra, l’Eureka Orchestra en Allemagne, en France, au Danemark et en Lituanie : il a interprété en 2015 le Concerto de Tchaïkovski avec  l’Orchestre Symphonique InterUniversitaire de Paris. À son actif, de nombreux récitals au Jordan Hall, à la Sorbonne, au Lincoln Center, à l’Oratoire du Louvre, au Gyeonggi Arts Center, à l’Utopia Hall et à l’Auditorium Rostropovitch.
Invité régulier du Festival de Musique des Arcs, il a aussi joué en récital lors du Festival de Menton, au Festivalia, aux Etés d’Hanneucourt, aux Noctunes de la Chartreuse de Mélan, aux Amis du Château de la Motte-Tilly, au Festival des Ateliers Artistiques de l’UPMC, aux concerts Inventio. Sélectionné pour jouer sous la direction de Charles Dutoit, il rejoint le Boston Philharmonic Youth Orchestra sous la direction de Benjamin Zander en 2013.

Premier prix et Prix spécial Mozart 8e concours Dvarionas, Prix d’Honneur au Concours Bellan, Premier Prix au Concours Marschner, et lauréat du Concours Tchaïkovski (Junior), du FIF puis du Mécénat Musical Société Générale, il est soutenu depuis 2014 par la Fondation franco-américaine Florence Gould.

Se perfectionnant actuellement auprès de Miriam Fried, Midori et Mihaela Martin au New England Conservatory, il a d’abord intégré à 15 ans le CNSMDP dans la classe d’Alexis Galpérine d’où il est sorti en 2013, premier nommé de sa promotion puis a obtenu son Master au NEC avec les meilleures récompenses. Invité grâce à un full merit award par le Festival Aspen 2016, le Starling DeLay Julliard Symposium, l’Académie de Villecroze, Crans Montana Classics, Interlaken Classics, le Festival de Radio-France, l’Académie de Lausanne, il a notamment joué en 2014 au Centre National des Arts d’Ottawa et au Banff Centre où il a interprèté le double concerto de Bach. Il reçoit régulièrement des conseils de Stephane Tran Ngoc et travaille avec S. Rosenberg,, P. Zukerman, J.J. Kantorow, S. Mintz, Z.  Bron, Renaud Capuçon, V. Danchenko, S. Rosenberg et P. Amoyal.
Léo Marillier compose et est édité chez Delatour. Son premier disque Fantaisies d’Opéra paru en 2014 rassemble certaines de ses transcriptions, jouées au Club de Harvard. Il joue actuellement sur un violon Juliette Marillier fait à Milan en 2013 et avec un archet prêté par l’atelier Raffin.

Concerts passés
76 rue de la Verrerie, 75004 paris Carte