SAMEDI 18 JANVIER 2020 – Jean DUBÉ, piano

SAMEDI 18 JANVIER 2020
20H00
ENTRÉE LIBRE

PROGRAMME

Ludwig van Beethoven / Barry Cooper / Jean Dubé
« Premier mouvement » de la Dixième symphonie
(Reconstitué en 1988 par Barry Cooper,
réduit pour piano par Jean Dubé)

Nikolaï Rimsky-Korsakov
« Hymne au soleil » de l’opéra Le coq d’or
(Arrangement : Albert Niemann)

Paraphrase d’après La force du destin de Giuseppe Verdi
(Arrangement : Giuseppe Martucci)

Paraphrase d’après Eugène Onéguine de Piotr Ilitch Tchaïkovski
(Arrangement : Pavel Pabst)

ENTRACTE

Armas Järnefelt
Berceuse
(Arrangement : Jean Dubé)

Erkki Melartin
Légende n°2, Op. 12

Demis Visvikis
Constellations (Sélections)
– Andromède
– Persée
– La Licorne

Gustav Holst
The Planets (Sélections)
– Mars, the Bringer of War
(Arrangement : Jean Dubé)
– Venus, the Bringer of Peace
(Arrangement : Sam Lung, Hywel Davies et Andrew Skirrow)
– Jupiter, the Bringer of Jollity
(Arrangement : Jean Dubé)

BIOGRAPHIE

Jean Dubé, piano

Né en décembre 1981, internationalement reconnu comme l’un des plus importants jeunes pianistes de notre époque, Jean Dubé est apprécié pour sa musicalité et sa puissance.

« Il peut tout jouer avec une absolue compréhension, sans parler de sa technique pianistique phénoménale. »


Il se produit dans le monde depuis l’âge de quatre ans et gagne son piano Steinway à neuf ans lors du concours national « Jeunes Prodiges Mozart à Paris ». La même année, il joue en soliste à la Maison de la Radio avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, en direct sur France Musique.
Sa discographie comprend déjà une trentaine d’enregistrements dont une vingtaine de CDs, en particulier chez Syrius et Naxos et plusieurs DVDs de concertos pour la télévision française et d’autres radios et télévisions étrangères.
Très à l’aise dans tous les répertoires, dont celui pour main gauche seule, il est l’un des rares pianistes au monde capables de jouer le Concerto pour piano de Gÿorgi Ligeti et de donner en un seul récital les Vingt Regards sur l’Enfant Jésus d’Olivier Messiaen.
Il se plaît à associer d’autres arts à la musique (peinture, sculpture, cinéma, littérature) et à donner des récitals à thème (les cloches, les oiseaux, l’amour, la danse, les eaux et les jardins). Son interprétation de la Turangalîlâ a été est distinguée comme meilleur spectacle de l’année en 2000 à Riga et celle de la Deuxième rhapsodie hongroise de Franz Liszt a obtenu en 2002 la plus rapide rediffusion de l’histoire de Radio Chicago (Poste WFMT).
Premier Prix du Conservatoire National Supérieur de Paris à quatorze ans chez Jacques Rouvier, il a étudié avec Jacqueline Robin ainsi qu’à Catherine Collard et suivi les cours de John O’Conor à Dublin. Vainqueur du Concours Européen de piano « Ouistreham Riva » en 2009, qui lui a aussi décerné le Prix de l’Association Chopin à Nohant. Il a également remporté le Premier Grand Prix à l’unanimité et le Prix du Public du Concours Franz Liszt d’Utrecht 2002 ainsi que d’autres concours internationaux (« Francis Poulenc », « Bucarest », « Messiaen », « Bourse Yvonne Lefébure », « Orléans XXe siècle »).
Invité comme membre du jury de concours internationaux (« Pinerolo » 2004, « Poulenc » 2008, « Chang Chun » 2009), il donne aussi des masterclasses (en Finlande, en Hongrie, au Pays-Bas, en Équateur, en Éthiopie, en Afrique du Sud, en Chine, à Malte…).
Il joue sur tous les continents en soliste, en formations de musique de chambre et avec de nombreux grands orchestres. Les Douze valses de Jean-Paul Penin et la trilogie des Astres de Demis Visvikis ont été enregistrées chez Syrius de même que la Sonate de Liszt ainsi qu’un CD dédié aux Amérindiens des USA, parus depuis peu.
Il collabore régulièrement avec la conférencière Julia Le Brun, spécialiste de l’opéra (http://www. levoyagelyrique.com) lors de concerts-conférences. Il est également l’un des directeurs artistiques de Concertino (www.concertino.fr) .

Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte