SAMEDI 15 JUIN 2019 – Ensemble QUERENCIA – Caroline MERCIER, chant et Arnaud DELPOUX, guitare

SAMEDI 15 JUIN 2019
20H00
ENTRÉE LIBRE

De Linalone à Querencia

Une guitare vibrante et une voix guerrière ont exploré les chants du monde durant cinq années. C’est du bassin méditerranéen au cœur de l’Europe médiévale et andalouse que Linalone devient l’Ensemble Querencia. Riche de ses voyages musicaux comme d’amour et aguerrie par de nombreux concerts, Querencia retourne en Espagne, en Italie et en Algérie pour cheminer jusqu’à la Grèce, la Turquie et la Russie. Un retour et un départ, un voyage du sang, du cœur et de l’âme.

PROGRAMME

Scalerica de oro
(Ladino, Séfarade – Anonyme)

Helwa ya baladi│حلوة يا بلدي
(Arabe – Gilbert Sinoué, Marwan Saada, Jeff Barnel, Bernard Liamis)

Lu passariellu
(Italien – Anonyme)

A la una yo nací
(Ladino, Séfarade – Anonyme)

Sisina
(Français – Caroline Mercier)

Otan pinei mia ginaikaΌταν Πίνει Μια Γυναίκα
(Grec – Háris Alexíou)

La ahada ya’lamلا احد يعلم
(Arabe – Nizar Zreik)

Instrumental (Arnaud Delpoux)

À AkhmatovaАхматовой
(Russe – Elena Frolova)

Belalım
(Turc – Zülfü Livaneli)

Shir hashirim שיר השירים
(Hébreu – Anonyme)

Cu ti lu dissi ?
(Sicilien – Rosa Balistreri)

Durme durme
(Ladino, Séfarade – Anonyme)

La belle au bois dormant
(Français – Caroline Mercier)

Instrumental (Arnaud Delpoux)

Notch svetlaНочь Светла
(Russe – Nikolai Shishkin)

Veni o bella
(Corse – Anonyme)

La ville brûle
(Français – Caroline Mercier)

La carpinese
(Italien – Anonyme)

Instrumental (Arnaud Delpoux)

Üsküdara
(Turc – Anonyme)

Ghiati pouliΓατί Πουλί
(Grec – Anonyme)

Pizzica si San Vito (dei Normanni)
(Italien – Anonyme)

Gracias a la vida
(Espagnol – Violeta Parra)

L’ENSEMBLE QUERENCIA

Caroline Mercier, chant

Depuis sept ans, la musique me fait passeuse des chants rencontrés sur les rives de tout le bassin méditerranéen et pontique, en cheminant du Caucase aux contours de l’Anatolie jusqu’au cœur de l’Europe médiévale et arabo-andalouse.
Mon arrière grand-mère était andalouse et née en Algérie. On m’a toujours dit qu’elle avait une très belle voix lorsqu’elle chantait, un caractère rebelle et un humour ravageur. On m’a aussi dit qu’elle continuait de veiller et rire avec nous. J’aime à croire qu’elle fait partie des esprits alliés qui soutiennent ma voix et la barque que je guide lorsque je chante. Celle qui me permet de voir et de voyager dans différents mondes et époques puis de restituer par la musique les mémoires avec lesquelles chaque morceau me traverse comme un médium, quelle qu’en soit la langue ou l’âge.
Je chante ainsi l’amour, l’exil et les histoires qui traversent les âges et les pays comme un troubadour qui – pétri par ses voyages, ses influences culturelles, familiales et musicales – produit une musique métissée.
Mes origines espagnoles, pied noir, italiennes et siciliennes font de moi une française aussi passionnée en musique que le veut l’alchimie de mon sang. Ces langues perdues dans ma famille sont aujourd’hui le poumon de mon répertoire traditionnel et populaire. En reconnectant avec l’espagnol, l’arabe, l’italien ou le ladino, je revisite et transmets ces identités que nous portons et devons nous réapproprier, la musique soigne les mémoires de ma lignée. En reconnectant avec mes origines, ma voix chemine naturellement vers le grec, le turc ou encore le russe. Le voyage continue.
Aujourd’hui entre Marseille et Paris, je collabore avec plusieurs musiciens pour poursuivre cette aventure.
Je transforme et perpétue le travail des troubadours au temps qui est le nôtre, au pays qui est le mien. Je transforme et perpétue le travail des bonnes sorcières qui reviendront toujours et que l’on ne brûlera plus.

Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte