SAMEDI 14 OCTOBRE 2017 – Duo TANGAGE : Alain PETIT, violon et Thierry LE GALL, piano (Invité : Mael FLOC’H, violoncelle) 🗓 🗺

SAMEDI 14 OCTOBRE 2017
20H00
ENTRÉE LIBRE

Embarquez avec Tangage pour une traversée musicale surprenante

PROGRAMME

Thierry Le Gall

1. Sonate n°1 : « Le piano des pluies » (Trois mouvements)
2. Caravelle
3. Quiet man (Piano solo)
4. Mistero (Piano-cello) (Violoncelle : Maël Floc’h)
5. Autour du vent (Trio)
6. La controverse (Trio)
7. Sonate n°2 : « Jeu de Jungle »

LE DUO TANGAGE  

En 1995,  Thierry Le Gall  croise pour la première fois la route d’Alain Petit lors d’un concert du Quintet Luis Rizzo. C’est aussi l’année de la création de Tangage.
Pour Alain Petit, l’enseignement du violon commence au Conservatoire Régional de Musique de Lyon et continue au Conservatoire Royal de Musique de Gand et au  Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles où il reçoit, en 1980, un diplôme supérieur « avec grande distinction » ainsi qu’un Premier Prix de musique de chambre. En 1982, il obtient  un Master of Music Degree au New England Conservatory of Music (Boston). Enfin, c’est le violon baroque au Conservatoire Populaire de Genève avec comme professeur Chiara Banchini.
Thierry Le Gall étudie l’accordéon dès l’âge de six ans et  le piano à dix. Il se dirige très vite vers la composition.
En 1978, à la suite d’une rencontre avec le metteur en scène Gilles Lapoule, il compose ses premières pièces qu’il interprète sur scène avec  les comédiens. En 1985, il compose et enregistre au piano une musique sur « La prose du  Transsibérien » (Blaise Cendrars) et l’année suivante « Jerrican-Carlingue » (Alain Grézel). Il rencontre divers auteurs de chansons et intègre la Sacem en 1986.
Alain Petit, lui, rejoint Le Nouvel Orchestre de l’Opéra de Lyon. Il y est titulaire de 1983 à 1985. Ensuite il est violon solo à L’orchestre de chambre de Dijon. Puis, ce sont  Les Arts Florissants, Les Musiciens du Louvre, l’Ensemble Forum (musique contemporaine). Ensemble Mosaïque. La symphonie du Marais. Transes Européennes Orchestra et le Onztet de violon Jazz.
En 1987, Thierry Le Gall s’intéresse en parallèle aux musiques  du monde et à l’éthno-musicologie. C’est sans doute pour cette raison, mais aussi par envie d’aventure, qu’il part en Afrique, au Gabon , découvrant les sonorités de la jungle , la musique traditionnelle et … le Zaïco. En 1987, de retour à Paris, il commence l’écriture d’un opéra « Louise Michel ». La partition restera inachevée mais « La valse de Louise » ressortira… vingt ans plus tard, avec le « Neuf Têtes » Tangage. En 1989, il effectue un voyage initiatique  en Inde.

En 1989, Alain Petit s’embarque pour la Réunion où il enseigne le violon. L’Océan Indien sépare les deux musiciens. On retrouve Alain à Boston avec le New England String Quartet. Il enregistre pour la radio américaine ainsi que Radio-France. Médaille d’honneur au festival d’Évian pour l’exécution du quatuor « Ainsi la nuit » d’Henry Dutilleux. Alain Petit est membre de la « Camérata de Bourgogne ». Il est finaliste du concours international « Valentino Bucchi, le violon au 20ème siècle. »
En 1994 , Thierry Le Gall repart  en Thaïlande. Au Laos, une mélopée lui redonne l’envie de musique. Il traverse le Viêt-Nam, et finit son voyage devant  le temple d’Angkor-Vat  au Cambodge. C’est la création  de Tangage. À Paris, la formation voit le jour en 1995 autour d’un duo accordéon – guitare. Elle s’est continuellement élargie au fil du temps, passant au trio, au quartet et au quintet jusqu’à l’élaboration d’un cinquième album : « Neuf-Têtes ».
En 1999, Alain rejoint le quintet Tangage jusqu’en 2005. Il donne de nombreux concerts en diverses formations, notamment des duos violon-guitare avec Raymond Gratien et Adrien Politi et un duo piano-violon avec Yves Lancien.

En marge des concerts et des compositions pour Tangage, Thierry, lui, accompagne au piano plusieurs chanteurs. Il participe comme musicien et compositeur au spectacle  » Cheval Tango » de Benjamin Grain (Zingaro, Cirque du Soleil). Avec Tangage (Quintet), c’est aussi un spectacle donné à l’Embarcadère « Panorama » (Mise en scène: Sylvie Van Cleven).
En 2012, c’est une croisière en solitaire avec le dernier album : Tangage piano. Il compose également la musique d’Arpo, une création théâtrale de Christine Martin Pour Alain c’est « le violon en balade », concert mis en scène autour de la création d’un répertoire pour violon seul. Il participe aussi à Ivanof de Tchekof, une mise en scène de Luc Bondy donnée au théâtre de l’ Odéon. En 2016, ce sera l’Australie pour une tournée de musique de chambre, l’enregistrement de l’album Tangage Duo et le tournage du clip du même nom.

Concerts passés
76, rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte