DIMANCHE 3 JUIN 2018 – Duo LE CANN-LEJEUNE, piano et violoncelle

DIMANCHE 3 JUIN 2018
16H00
ENTRÉE LIBRE

PROGRAMME

Anton Dvořák
Le silence de la forêt, Op. 68 n°5

Johannes Brahms
Sonate n°1 en mi mineur, Op. 38

ENTRACTE

Alexandre Glazounov
Le chant du ménestrel, Op. 71

Dimitri Chostakovitch
Sonate pour violoncelle et piano, Op. 40

 

BIOGRAPHIES

Emmanuelle Le Cann, piano

 Issue de l’école française du piano, Emmanuelle Le Cann affirme également son attachement à la pédagogie hongroise, ainsi qu’à l’école russe. Elle se produit en tant que soliste et chambriste dans de nombreux festivals : Pianoscope, Quimper, Villers-sur-mer, Festival de violoncelle de Beauvais, Royal Festival Hall à Londres, Semaine de la Francophonie à Atlanta… Elle a partagé la scène avec Alexandre Brussilovski, Pieter Wispelwey, Emmanuelle Bertrand, Sergey Ostrovsky, Aviv Quartet, Sarah Iancu, Valérie Aimard, Eric-Maria Couturier… Son disque Gershwin and his French friends chez Arion-Verany a reçu les éloges du Monde de la Musique.
Passionnée de musique de chambre, elle est membre du Duo Le Cann Lejeune, et du Trio Una Corda (CD Russes dans l’âme chez Quantum). Elle a remporté de nombreux concours internationaux avec ces deux formations : Concours Brahms en Autriche, Vittorio Gui de Florence, Trapani en Sicile, Musique Française à Guérande.
Son parcours lui a permis de s’enrichir auprès de pianistes aux personnalités très contrastées : Pascal Devoyon, André Gorog, Vlado Perlemuter, Jean-Claude Pennetier, Lev Naoumov, Igor Laszko, Christine Paraschos, Pierre Réach. Elle considère comme tout aussi capitale sa rencontre avec de grands musiciens qui ont beaucoup influencé sa vision artistique, tels la compositrice Graciane Finzi, les violoncellistes Roland Pidoux et Frans Helmerson, le hautboïste David Walter ou le chanteur Jorge Chaminé.
Ses études artistiques commencent en Bretagne (classes de Gérard Gaugué et Pierre Froment) et se poursuivent au CNSMD de Paris chez Alain Planès et Hortense Cartier-Bresson. Nantie de son premier prix de piano et de musique de chambre (classe de Daria Hovora) et du Diplôme de Formation Supérieure, elle intègre les cycles de perfectionnement en pédagogie et en musique de chambre. Elle bénéficie ensuite de l’enseignement de Joan Havill à la GuildHall School, dans le cadre d’Erasmus. Elle sera « Piano Winner » de la TWIYCA competition, près de Londres.
Titulaire du Certificat d’Aptitude, Emmanuelle Le Cann est actuellement professeur et coordinatrice du Département piano au CRD du Beauvaisis. Elle participe régulièrement à des Académies d’été telles Musique en Graves près de Bordeaux, MusicAlp à Tignes, Musicalta en Alsace. Plusieurs de ses élèves ont intégré des conservatoires supérieurs tels que le Conservatoire Royal de Bruxelles et la HEM de Genève. Invitée comme membre de jury du Concours International Brahms en Autriche depuis 2015, elle se réjouit d’être en contact avec de grands noms du monde musical et d’encourager les talents de demain.

Matthieu Lejeune, violoncelle

 Lauréat de nombreux concours internationaux comme Bucarest, Florence, Trapani, Pörtschach en Autriche, Douai ou Guérande, Matthieu Lejeune se produit régulièrement en soliste, en duo (Duo Le Cann-Lejeune), au sein du Trio Una Corda, et dans d’autres formations prestigieuses (Ensemble Intercontemporain, Ensemble Multilatérale, Galliano Septet…). Ses concerts l’ont amené en Europe, aux Etats-Unis, en Scandinavie, au Moyen-Orient, en Afrique.
Il a partagé la scène avec Bruno Rigutto, Emmanuelle Bertrand, Jean-Claude Vanden Eynden, Alexandre Tharaud, Ji Yoon Park, Boris Garlitzky, François Salque, Hortense Cartier-Bresson, Romain Guyot, Florent Héau, Sonia Wieder-Atherton, Yovan Markovitch… Sa discographie comprend plusieurs enregistrements chez Maguelone, Naïve, Triton et Quantum. Passionné de rencontres entre les arts, il a créé plusieurs spectacles mêlant danse, théâtre et musique notamment avec la compagnie Arcal, avec laquelle il a sillonné la France.
Après trois riches années dans la classe de Roland Pidoux au CNSM de Paris, il s’est vu décerner un premier Prix à l’unanimité en violoncelle et musique de chambre, avant d’intégrer le cycle de Perfectionnement dans ces deux disciplines. Lauréat de laFondation Sasakawa, il a étudié deux années dans la classe de renommée internationale de Frans Helmerson à la Hochschule de Cologne, et a obtenu le diplôme de Konzertexam. Il s’est également enrichi auprès d’autres personnalités du monde musical telles Lynn Harrell (Verbier Festival & Academy), Bernard Greenhouse, Hatto Beyerle, Daria Hovora, Maurice Bourgue, Alain Meunier, Jorge Chaminé, André Gorog, Arto Noras.
Matthieu Lejeune enseigne à la HEMU de Lausanne, et au CRR de Saint-Maur-des-Fossés, en partenariat avec le Pôle Supérieur 93. Il est l’invité régulier de plusieurs académies internationales : Les Arcs, Musicalp à Tignes, Rencontres des Graves à Bordeaux, Nice, Musicalta en Alsace. Il prend régulièrement part aux jurys de concours internationaux, ainsi qu’à ceux des conservatoires régionaux et supérieurs. Nombre de ses élèves ont été admis dans les grandes écoles européennes (CNSM de Paris et de Lyon, Hochschule de Freiburg, Stuttgart, Francfort, Cologne, HEM de Genève et de Lausanne, Conservatoire Royal de Bruxelles…).

Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte