DIMANCHE 23 JUIN 2019 – Miltiadis CASSARAS, violoncelle et Bertrand GIRAUD, piano

DIMANCHE 23 JUIN 2019
16H00
ENTRÉE LIBRE

PROGRAMME

Felix Mendelssohn
Romance sans parole, Op. 109

Franz Schubert
Sonate en la mineur pour arpeggione et piano, D. 821

ENTRACTE

César Franck
Sonate en la majeur, FWV 8

BIOGRAPHIES

Miltiadis Cassaras, violoncelle

Miltiadis Cassaras a pris ses premières leçons de musique aux côtés de son père. Dès son adolescence, il est apparu à la télévision grecque, jouant en tant que soliste dans des récitals et des concerts en direct dans toutes les villes de Grèce.
Il a été choisi à l’issue d’un concours pour représenter la Grèce auprès dans le Mediterranean Youth Orchestra. Il fut le premier violoncelliste grec à obtenir la plus haute note, au cours des dix premières années de cette institution. Miltiadis Cassaras a représenté la Grèce à l’ECUME, en 1997, dans le cadre de la série d ‘événements associé à l’année où Thessalonique était la capitale culturelle de l’ Europe : il a joué en tant que soliste avec l’Orchestre du Conservatoire d’État de Thessalonique. À la même période, il obtient son diplôme avec la note d’A+ attribuée à l’unanimité au Conservatoire d’État de Thessalonique.
Au cours de ses études universitaires en Allemagne, il a reçu le Premier prix du Concours de violoncelle TECHNI (The « Art »), le Premier prix du Concours des Jeunes Solistes de la ville de Volos et encore le Premier prix du concours des jeunes Solistes de l’Orchestre d’État d’Athènes.
Après avoir remporté des concours, il a reçu des bourses de l’I.K.Y. (Bourses de la Fondation d’État), du Megaron de musique d’Athènes et du Megaron de musique de Thessalonique.
En tant que soliste, il a joué avec l’Orchestre d’État d’Athènes, l’Orchestre d’État de Thessalonique, l’Orchestre Carish de Milan, l’Orchestre Municipal d’Athènes, l’Orchestre Municipal de Thessalonique, l’Orchestre Municipal de Larissa, l’Orchestre Municipal de Volos, le Cello Sound Bremen, l’Orchestra Academia Bremen, entre autres.
Il a donné des concerts en Allemagne, en France, en Italie, en Albanie, au Kosovo, au Royaume-Uni, au Maroc, en Tunisie et dans d’autres pays. Il a participé et enregistré pour la radio grecque et allemande. Il était l’élève de professeurs mondialement reconnus et célèbres tels qu’entre autres : N. Gutmann, , X. Jankovic, A. Baillie, G. Teulieres, C. Ilea, E. Papastavro, T. Wick.
Miltiades Cassaras maîtrise un très vaste répertoire qui remonte du début du baroque jusqu’à nos jours, couvrant tout le répertoire de violoncelle.
Pour le public grec, il a d’abord interprété des œuvres de Piatti, Cassado, Chatshaturjan, Britten, Ginastera, Servais, Rossini, Mainardi, Kodaly et de nombreux autres compositeurs.
Il a donné des créations mondiales de concerts pour violoncelle et orchestre de Parisini, Cassaras, Tsalachouris et de pièces pour violoncelle solo et musique de chambre d’autre compositeurs grecs et étrangers.
Il a lui-même composé des variations pour des concerts de Haydn et Boccherini, diverses études ainsi qu’une suite et il a adapté des morceaux d’autres instruments au violoncelle.
Il a enseigné au Conservatoire d’État de Thessalonique et au Conservatoire Municipal de Larissa. Depuis 2013, il est directeur artistique du Conservatoire Municipal d’Edessa.
Il a joué dans des festivals internationaux tels que Eumelia, Kamerfest, Pristina, Dimitria Thessaloniki et bien d’autres.
Il est directeur artistique du Festival du Printemps de la musique à Edessa.
En tant que compositeur, il a composé un Oratorio, un Requiem, un Stabat Mater, un opéra et de nombreuses chansons à partir de poètes grecs

Bertrand Giraud, piano

Né en 1971, Bertrand Giraud a obtenu son diplôme de piano et son diplôme de musique de chambre en 1995 avec « Mention Très Bien » au Conservatoire de Genève, dans la classe de Dominique Merlet. Il est également titulaire d’un diplôme d’accompagnement vocal du Conservatoire de Paris.
Depuis 1995, ses professeurs principaux sont le maître Bruno Canino, Colette Zerah et Aquiles Delle Vigne, qui ont tous joué un rôle primordial dans son évolution artistique. Sous leur supervision, M. Giraud a étudié la musique de chambre, l’accompagnement, la composition, l’analyse musicale et l’improvisation.
M. Giraud a remporté de nombreux concours musicaux nationaux et internationaux, tels que le Flame Competition et le Chopin Piano Competition (Texas, États-Unis), dans lequel il a reçu le deuxième prix.
M. Giraud s’est produit non seulement en Europe (France, Belgique, Bulgarie, République Tchèque, Angleterre, Allemagne, Chypre, Grèce, Hongrie, Kazakhstan, Macédoine, Norvège, Pologne, Pays-Bas, Autriche, Italie, Roumanie, Russie, Ukraine, Espagne, Serbie et Suisse), mais aussi dans les deux Amériques, au Japon, en Corée, à Singapour, à Taïwan et en Thaïlande.
Soliste expérimenté, il a travaillé avec de nombreux chefs et orchestre (Łódź Philharmonic, Orchestre Philharmonique du Nord de la République Tchèque, Orchestre Philharmonique de Lublin, Orchestre Symphonique du Sodre, Orchestre Provincial de Rosario…) et a joué dans plusieurs duos avec d’autres musiciens renommés. des groupes tels que Pierre Amoyal, Bruno Canino, Bruno Pasquier, Henri Demarquette, Ami Flamer, Philippe Pierlot, Benoit Fromanger et L’Octuor de France, entre autres. En outre, il a joué avec certains orchestres de Paris ou des solistes de Cleveland pendant la saison de l’orchestre. De nombreux musiciens des orchestres français sollicitent sa collaboration pour des concerts en saison officielle.
En 2000, il fait ses débuts à New-York, ville où il est régulièrement invité. La reconnaissance de son savoir-faire le conduit à travailler avec France-Musiques, ainsi qu’avec la télévision américaine, la télévision italienne et la télévision thaïlandaise. Dans ce dernier cas, il a eu le plaisir de se produire pour la reine de Thaïlande.
Il participe à de nombreux concours nationaux et internationaux. (Audition de Sydney, Porto, Premio Zanfi de Parme/Liszt, Marsala, Safonov, Ama Calabria, Bitola…)
En plus de posséder un vaste répertoire solo et de chambre comprenant les principales œuvres du répertoire tonal, M. Giraud a défendu nouvelle musique écrite par des compositeurs comme Jean Françaix, Paolo Pessina et Martin Kutnowski. Il a également commandé et créé une nouvelle œuvre écrite pour lui par le compositeur Jean-Louis Petit.
Depuis 1998, il est directeur artistique du concours Jean Français. M. Giraud a enregistré dix-sept disques pour Erol, Maguelone et Anima-Records. Toutes ces publications ont été saluées par la presse spécialisée.
Il donne de nombreuses masterclasses en Serbie, en Allemagne,au Kazakhstan (Académie de musique d’Astana), au Liban (Conservatoire supérieur du Liban), à l’Université de musique de Pristina (Kosovo), aux États-Unis, à l’Université Yonsei de Séoul (Corée du Sud), à la Gnessin School of Moscou.

Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte