DIMANCHE 21 JANVIER 2018 – Naama LIANY, mezzo-soprano 🗓 🗺

DIMANCHE 21 JANVIER 2018
16H00
ENTRÉE LIBRE

UNA FOLÍA !

Récital, chant et piano,
entre une passion sauvage et un amour impossible.
Airs lyriques des compositeurs français et espagnols,
Francis Poulenc, Darius Milhaud, Joaquín Rodrigo,
Federico García Lorca et Xavier Montsalvatge.

PROGRAMME

Darius Milhaud (1892–1974)
Trois chansons de négresse, Op.148

Francis Poulenc (1899–1963)
À sa guitare

Federico García Lorca (1898–1936)
Canciones españolas antiguas (Sélection)

Joaquín Rodrigo (1901–1999)
Cuatro madrigales amatorios

Xavier Montsalvatge (1912–2002)
Cinco canciones negras

BIOGRAPHIES

Naama Liany, mezzo-soprano

La mezzo-soprano Naama Liany est une jeune chanteuse des plus prometteuses. Née en Israël et formée à New-York, la chanteuse vit actuellement à Paris. Elle a gagné le Premier Prix de la compétition Buchman-Heiman et a été lauréate de la bourse de la Shlomit Ben Zvi Foundation, mais aussi de la bourse Ronen Foundation durant huit années consécutives. Naama Liany fait partie des rares chanteuses à avoir été sélectionnée pour participer à la Gstaad Vocal Academy (Menuhin Festival Gstaad) dirigée par Mmes Cécilia Bartoli et Silvana Bazzoni. Elle a également eu le privilège de travailler avec Viorica Cortez et le maestro Alberto Zedda. Depuis son arrivée en Europe, Naama Liany s’est produite au New Year Festival à Gstaad, au festival Clasicos En Alcala au Clasicos Para Todos à Madrid, au festival De la Musique Avant Toute Chose à Paris à Saint-Germain-en-Laye, en solo dans la Messe en do mineur de Wolfgang Amadeus Mozart et a interprété le rôle de Cupidon dans Orphée aux Enfers de Jacques Offenbach. Elle a également été jeune soliste au festival Lyrique en Mer à Belle-Île-en-Mer. Après avoir interprété le rôle de Marcelina dans les Noces de Figaro à Velbert en Allemagne, elle a été choisie pour chanter au concert Nei Stemmen à Luxembourg. Aux États-Unis, Naama Liany a chanté sur de prestigieuses scènes telles que le Carnegie Hall, l’Everson Museum of Art et le DiMenna Center. À cette liste, s’ajoute des concerts à la Bach Society of Columbia en tant que soliste dans le Magnificat de Jean-Sébastien Bach, ainsi que l’interprétation du rôle de la femme de l’aubergiste dans La petite renarde rusée de Leoš Janáček. En Israël, parmi les nombreux récitals et performances solos qu’elle a pu effectuer, Naama Liany a joué le rôle du maire dans The Happy Prince de Gil Shohat.

« Elle avait charmé son public » – Midi Libre

« Voix du ciel » – Yediot Aharonot (Amérique)

La mezzo-soprano Naama Liany est « l’une des chanteuses les plus prometteuses d’aujourd’hui » – Jonet.nl

 

ical Google outlook Concerts à venir
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte