DIMANCHE 2 JUILLET – DUO PARHÉLIES : Maitane Sébastián, violoncelle / Julien Le Pape, piano 🗓 🗺

DIMANCHE 2 JUILLET 2017
16H00
ENTRÉE LIBRE

Le Duo Parhélies revient avec un programme qui emmène des prémices à l’apogée du romantisme, partant du jeune Beethoven encore enthousiaste pour vous conduire jusqu’au Brahms le plus désespéré par son amour impossible.

PROGRAMME

Ludwig van Beethoven
Sonate pour violoncelle et piano n°2 en sol mineur, Op. 5 n°2 (1796)
– Adagio sostenuto e espressivo – Allegro molto più tosto presto
– Rondo (Allegro)

Johannes Brahms
Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur, Op. 38 (1865)
– Allegro non tropo
– Allegretto quasi minuetto
– Allegro

LE DUO PARHÉLIES

Maitane Sebastián et Julien Le Pape : Duo Parhélies / photo ©Valérie Le Pape

Le duo Parhélies s’est formé en 2007 à l’Académie Internationale Maurice Ravel de Saint-Jean-de-Luz.

Suite à cette rencontre, la violoncelliste Maitane Sebastián et le pianiste Julien Le Pape ont été programmés dans divers événements musicaux et festivals en France tels que les Heures Musicales de l’Abbaye de Bourgueil, le Salon Musicora (Paris), le Festival de Violoncelle (Beauvais), L’Art et la Shoah (Tarnos), le Festival Chambre avec Vues (Rabastens), la saison musicale du Château d’Arcangues, les Musicales Trans-Art du Pic Saint Loup (Montpellier), la saison de musique de chambre du Gouvernement de Navarre en Espagne ou le festival 1000 Sources et Dordogne.

Leur choix de répertoire les a fait parcourir avec la passion qui les caractérise toute la période classico-romantique pour violoncelle et piano, tout comme la période moderne et contemporaine, avec un penchant pour les œuvres dont les aspects esthétiques sont aussi profonds que sensibles. Le duo a finalisé les corrections pour l’édition définitive de la Sonate de Requiem d’Olivier Greif et en 2013, le compositeur Michel Sendrez a composé pour le duo la pièce Métathèse 2.

BIOGRAPHIES

Née à Pampelune en 1981, Maitane Sebastián s’installe en France dès l’âge de neuf ans pour étudier la musique et vivre un parcours intense et éclectique.
Deux fois boursière de la Fondation de France, après avoir suivi les cours de Gary Hoffman et Christophe Roy notamment, elle commence très vite à se produire seule ou à partager la scène avec de nombreux interprètes comme David Geringas, Nathalie Gaudefroy, Sandrine Tilly, Isabelle Flory, Jean-François Rouchon, Emmanuel Olivier, Emmanuelle Bertrand, Pablo Schatzman, Vanessa Jean, le Quatuor Debussy, le Quatuor de Bordeaux ou encore des improvisateurs comme Franck Tortiller, Thierry Madiot, Médéric Collignon…
Soliste avec orchestre, elle a donné le concerto de Haydn en do majeur avec le Vignolle Ensemble (PB) en France à plusieurs reprises, le concerto d’Elgar avec le Midland Festival Orchestra à Shrewsbury (GB), le concerto en sol majeur de Luigi Boccherini avec l’Orchestre des Pirineus Vilaller (Catalogne, Espagne) et les Variations de Jean-Baptiste Arban avec l’Orchestre d’Harmonie de Biarritz sur la Scène Nationale. En 2013, elle faisait partie, aux côtés d’Emmanuelle Bertrand, des solistes qui clôturaient le Festival de Violoncelle de Beauvais avec les pièces de Jacques Petit pour grand orchestre de violoncelles.
En 2006, elle intègre à Paris l’Ensemble Nomos dirigé par Christophe Roy, composé de quatorze violoncellistes sous la baguette de Michel Pozmanter, faisant ainsi écho à son intérêt grandissant pour la musique contemporaine. Leur premier disque « Aperghis, Globokar, Pascal, Roy, Xenakis » chez Ameson sera Coup de Coeur Charles Cros en 2006 et recevra quatre étoiles dans le Monde de la Musique, puis le deuxième disque publié chez Hérisson et composé de l’intégrale des pièces pour violoncelle(s) de Mauricio Kagel, avec la participation de Rohan de Saram, se verra attribuer cinq diapasons. De nombreux compositeurs (Mauricio Kagel, Stefano Bonilauri, Pierre-Yves Macé parmi d’autres, et surtout Michel Sendrez) ont donc écrit pour elle ou pour ses ensembles, ce qui lui a permis à de nombreuses reprises de créer et d’enregistrer des œuvres nouvelles, de développer un rapport privilégié avec les créateurs des œuvres d’aujourd’hui et d’hier.
Sa passion pour la musique de chambre devenant de plus en plus importante, aujourd’hui Maitane Sebastián se produit régulièrement avec le pianiste Julien Le Pape dans le Duo Parhélies, avec l’accordéoniste Philippe de Ezcurra dans le Duo A Tempo et avec le Quatuor Sésame composé par les violonistes Ann-Estelle Médouze, Naaman Sluchin et l’altiste et pianiste Barbara Giepner : elle a reçu le prix spécial Proquartet au Concours Européen de Musiques d’Ensemble de Paris 2012 avec le Quatuor Sendrez ainsi que le prix Bonnat à l’Académie Internationale Maurice Ravel 2009 avec le Quatuor Kairos.
Elle se produit aujourd’hui régulièrement seule, en musique de chambre ou en soliste avec orchestre, avec le Midland Symphony Orchestra (Grande Bretagne), le Vignolle Ensemble (Pays Bas) et a donné des concerts dans de nombreux lieux de renom et festivals, tels que le Festival de Violoncelle de Beauvais, la Salle Capitulaire Cour Mably à Bordeaux, le Teatro Lirico di Cagliari (Italie), la Salle Cortot & la Salle Gaveau à Paris, le Festival Musica Nigella, la Sala Baluarte de Pamplona (Espagne), les Nuits Musicales d’Armagnac, l’Estivale de la Bâtie, les Moments Musicaux d’Hiver à l’Abbaye de Flaran, Voix Intimes festival de Proquartetto à Tournai (Belgique), les Heures Romantiques entre Loire et Loir, le Festival Cordes en Ballade, el Festival de Música Clásica del Castillo de Peñíscola (Espagne), the Formoz Festival, (Taipei), La Bâtie Festival (Genève), le Festival Musique en Côte-Basque, le Festival de Cluny d’Aujourd’hui à Demain, la Gare du Midi de Biarritz, le Salon Musicora (Paris), l’Atrium de Dax, le Teatro do Fundão (Portugal), les Moments Musicaux de Chalosse, Musique sur Ciel …
En outre, on a pu l’entendre à plusieurs reprises invitée ou grâce à sa discographie sur diverses radios nationales (France Musique, France Culture, Radio Classique).
Ayant étudié l’harmonie et l’écriture auprès des compositeurs Peio Çabalette et Joël Merah, elle écrit, arrange et/ou interprète les musiques de plusieurs films comme « Nuage » et « Toutes les montagnes se ressemblent » de Sébastien Betbeder, ou encore « Persepolis » de Marjane Satrapi et Vincent Parronaud.
Elle a également composé pour ses propres ensembles ou lors de commandes comme pour le DVD « One Minute More » du pianiste Guy Livingston ou l’album « Sweet Masala » de la chanteuse Sabine Kouli.  Par ailleurs, elle a publié en 2011 certaines de ses compositions pour voix, violoncelle et piano dans l’album « Searching Plato Bay » chez CDM. Enfin, elle a aussi été programmatrice de la 1ère édition du Festival « Les Journées Phares » à Tarnos (40), dédié aux arts contemporains et expérimentaux.
Dans ses dernières parutions discographiques, «Horizons d’aujourd’hui» chez Triton (œuvres pour quatuor ou quintette avec flûte de Bacri/Sendrez/Huillet/Gauthier) a reçu quatre Diapasons, trois étoiles dans Classica et cinq cœurs dans France Catholique, et en avril 2014 est sorti le disque et DVD du Duo A Tempo, « Euphonia » chez Ameson (Mahler, Bach, Ravel, Busseuil, Sarasate, Piazzolla).
Actuellement elle prépare l’enregistrement des Suites de Bach pour violoncelle seul (sortie prévue en 2016), ainsi qu’un premier disque avec le guitariste Sébastien Llinares (avec qui elle compose le duo Anhelo) avec des œuvres de Schubert, de Falla, Granados et Villa-Lobos.
Lauréate du concours national en 2009, elle est Professeur d’Enseignement Artistique titulaire au Conservatoire de la Baie de Somme (80), pour y enseigner le violoncelle et la musique de chambre, ainsi qu’assurer la direction de l’Orchestre Symphonique des 2ème et 3ème cycles.
Maitane Sebastián joue avec un violoncelle copie d’un Joseph Guarneri père, fait par Frédéric Chaudière en 2009 et des archets de Claudia Carmona et Georges Tépho.

Né en 1980, Julien Le Pape découvre le piano à l’âge de huit ans. Admis en 1995 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il y reçoit l’essentiel de sa formation, et obtient un Premier Prix dans quatre disciplines : piano, musique de chambre, harmonie et accompagnement. Il suit par ailleurs les master-classes de Jean-Claude Pennetier, Jean-François Heisser, François-René Duchâble, Leon Fleisher. En 1999, il est finaliste au Concours Clara Haskil à Vevey-Montreux, et interprète le 4ème Concerto de Beethoven sous la direction d’Emmanuel Krivine. En 2003, il reçoit le Prix d’encouragement de la Fondation Geza Anda pour sa prestation au Concours Geza Anda à Zürich.
Passionné par l’activité de soliste autant que par celle de chambriste, Julien Le Pape se produit régulièrement à Paris (Musée d’Orsay, Salle Pleyel, Église et Musée des Invalides, Orangerie de Bagatelle, Théâtre du Palais-Royal), en France (Festival Radio France à Montpellier, Festival Chopin à Nohant, Lisztomanias à Châteauroux, Ravéliades à Ciboure, Chartres en plein chant, Festival de violoncelles de Beauvais) et à l’étranger (Hanovre, Société Chopin à Vienne, Naples, Salerne, Aberdeen, Cambridge, Tonhalle à Zürich, Osaka, Tsuda Hall à Tokyo).
Il se produit avec des orchestres (Concertos de Mozart, Rachmaninov, Triple Concerto de Beethoven à la Cité de la Musique, Double Concerto de Mendelssohn avec l’Orchestre National d’Ile-de-France), et collabore à des projets mêlant théâtre et musique, notamment avec Didier Sandre, Ludmila Mikaël, Fanny Cottençon ou encore Shiro Saito.
Julien Le Pape a enregistré à Tokyo un disque pour piano solo  consacré à Debussy et Poulenc, ainsi que deux disques avec le trompettiste Romain Leleu (pour les labels Indesens et Aparté).
Il est membre de l’ensemble de musique contemporaine tm+, dirigé par Laurent Cuniot, se produisant en France (Nanterre, IRCAM, le 104) et à l’étranger (Genève, Helsinki, Copenhague, Amsterdam).
En outre, il est membre du trio Miroirs, qui inclut les solistes de l’Orchestre d’Opéra de Paris, Vanessa Jean et Aurélien Sabouret.
Il est également professeur d’accompagnement et de lecture à vue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt, et professeur assistant d’harmonie au clavier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Concerts passés
76, rue de la Verrerie 75004 paris Carte