DIMANCHE 12 JANVIER 2020 – Catherine MISTRAL, soprano / Pierre MULLER, piano / Emmanuelle FLAMENT, harpe

DIMANCHE 12 JANVIER 2020
16H00
ENTRÉE LIBRE

PROGRAMME

Musique italienne
(Alessandro Scarlatti,
Jean-Baptiste Pergolèse,
Gioachino Rossini)

Jan Ladislav Dussek
Duetto, Op. 26

BIOGRAPHIES

Catherine Mistral, soprano

Danseuse classique formée au Centre International de Danse Rosella Hightower, à Cannes, Catherine Mistral se produit, dès son jeune âge, dans cette discipline (Compagnie Mario Garci, Fêtes du Pont Neuf…).
Elle intègre ensuite le Cours Florent (en Art Dramatique) et est immédiatement engagée pour interpréter le rôle d’Eugénie Grandet, qu’elle jouera pendant plus d’un an en tournée nationale. Elle enchaîne les rôles pour la télévision (La tête en l’air pour France 2…) et les enregistrements radiophoniques (L’anniversaire de l’Infante pour France Culture…).
C’est lors de sa rencontre avec Pierre Muller, qu’elle décide de se consacrer à l’art lyrique. Cette rencontre s’avèrera décisive puisqu’elle exerce, depuis, exclusivement cette profession.
Catherine Mistral participe à des productions lyriques à Paris et en région.
C’est ainsi qu’elle est Serpina de La serva padrona de Jean-Baptiste Pergolèse, qu’elle chante Erik Satie, Francis Poulenc, dans des spectacles mis en scène par Christiane Meriel.
C’est dans les rôles (Rosina, Cenerentola, Isabella), les airs et duos de Gioachino Rossini que Catherine Mistral s’illustre aujourd’hui particulièrement. Sa voix de colorature lui permet d’aborder avec aisance ce répertoire éblouissant.
Invitée à se produire en Allemagne et dans notre pays, elle participe régulièrement à des soirées événementielles pour des entreprises et des particuliers.

Pierre Muller, piano

Premier prix de piano à l’unanimité au Conservatoire de Strasbourg, Pierre Muller rencontre le Maestro Sergiu Celibidache avec qui il a eu la chance d’échanger durant plusieurs années.
Il mène parallèlement les activités :
– de chef de chant (Chorégies d’Orange, CNIPAL de Marseille, Aix-en-Provence…)
– d’enseignant (au Conservatoire de Strasbourg, à Paris, à l’École de Chant de l’Opéra de Paris…)
– de soliste concertiste (en Europe, au Moyen-Orient, en Asie, aux États-Unis).

Emmanuelle Flament-Guelfucci, harpe

Médaille d’or du Conservatoire national de Région de Clermont-Ferrand, Emmanuelle Flament-Guelfucci a suivi l’enseignement de Germaine Lorenzini pendant plusieurs années. Sa thèse de l’École des Chartes a porté sur La naissance de l’École française de la harpe au XVIIIe siècle. Explorant un répertoire varié et injustement méconnu, elle se produit régulièrement comme soliste, avec voix ou en musique de chambre.

Planifié Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte