DIMANCHE 11 MARS 2018 – Güray BAŞOL, piano

DIMANCHE 11 MARS 2018
16H00
ENTRÉE LIBRE

Orient-Express

 France, Allemagne, Autriche, Hongrie, Roumanie et Turquie, autant de pays traversés par le célèbre train qui reliait Paris à Istanbul jusqu’à sa suppression en 1977, il y a quarante ans. En hommage à l’ Orient-Express, Güray Başol a enregistré un premier album qu’il présentera ce soir à l’Église Saint-Merry.

En partenariat avec l’Institut Yunus Emre

PROGRAMME

Frédéric Chopin (1810-1949)
Nocturne en si majeur, Op.32 No.1

Jean Françaix (1912-1997)
Hommage à Hændel
Hommage à Chopin

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Caprice sur le départ de son frère bien-aimé, BWV 992

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Fantaisie en ré mineur, K.397
Marche turque, K.331

Joseph Haydn (1732-1809)
Variations en fa mineur, Hob. 17/6

Franz Liszt  (1811-1886) (d’après Franz Schubert)
Soirée de Vienne – Valse Caprice No.6 (S.427)

Béla Bartók (1881-1945)
Six Danses populaires roumaines, Sz.56

Ahmed Adnan Saygun (1907-1991)
De l’Anatolie, Op.25
Meşeli
Zeybek
Halay

Yüksel Koptagel (1931)
Toccata

BIOGRAPHIE

Güray Başol, piano

Né en 1982 à Milan, Güray Başol débute le piano à l’âge de quinze ans au Lycée des Beaux-arts d’Istanbul en 1997. Il intègre ensuite l’École Normale de Musique de Paris dans la classe de « Diplôme Supérieur d’Enseignement » de Germaine Mounier en 2004, il entre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison où il obtient les récompenses les plus importantes. Il poursuit également ses études au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers-La Courneuve en piano et en formation musicale. Güray Başol a eu la chance de travailler avec Gerlinde Otto à l’Académie de Trossingen et Yuri Serov en France. Médaille de bronze au Concours National de Claude Kahn et finaliste à Istanbul au 1er Concours International de Piano Sion, en 2008, il commence à donner des concerts en France, au Portugal, en Angleterre, en Espagne, en Turquie, en Allemagne, en Tunisie et en Serbie. Il a eu la chance de recevoir des conseils de grands pianistes tels Verda Erman, Pascal Godart et İdil Biret. Il a fait un master en musicologie à l’Université Paris IV-Sorbonne. Son premier mémoire portait sur « La sonate pour piano de Jean Françaix (1960) » en 2012 et son deuxième mémoire était consacré aux « Suites Françaises pour Clavecin entre 1685-1705 » en 2014. Actuellement, Güra Başol enseigne le piano et la formation musicale dans plusieurs écoles de région parisienne tout en poursuivant sa carrière de soliste.

Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte