DIMANCHE 25 JUIN 2017 – ENSEMBLE Mille904 🗓 🗺

DIMANCHE 25 JUIN 2017
16H00
ENTRÉE LIBRE

 

 

Œuvre musicale monumentale, Le Songe de Gerontius met en scène l’intimité des derniers instants d’un homme solitaire qui se meurt, Gerontius. Se prolonge ensuite le voyage de son âme dans les limbes, à la rencontre de l’ange, des démons et de ses doutes, jusqu’au jugement dernier.

Ecrite en 1900 et jouée en concert à Paris en 1906, la partition originale pour double chœur, solistes et grand orchestre est composée d’après le poème du Cardinal John Henry Newman. Elgar a toujours considéré sa composition comme une œuvre dramatique vocale et orchestrale, malgré sa classification parmi les oratorios.

Le prélude orchestral introduit la plupart des thèmes qui accompagnent Gerontius dans son ultime voyage. La Partie I expose Gerontius affaibli, nous confiant sa peur de sentir la mort s’approcher. Ses dernières forces de vie le quittant, il implore « Mary for Mercy » ; il chante dans « Sanctus fortis » un dernier élan de survie. Mais ses forces le quittent de nouveau, la mort est là.
Partie II, Gerontius n’est plus seul, L’Ange l’accompagne au travers des limbes ; jusqu’au jugement final symbolique dans un chant dramatique à l’unisson, « eye of god ».

L’Ensemble 1904 et la compagnie La Mer la mer s’engagent dans une création scénique inédite du Songe de Gerontius. Le projet, mené à la scène par Michael Martin-Badier, imagine déployer [D]es Songe[s] de Gerontius dans une forme mouvante entre théâtre et chorégraphie, dans un dispositif musical resserré grâce la réduction de la partition pour orchestre de chambre de David Jackson.
Ce concert–lecture à l’Eglise Saint Merry s’inscrit dans le processus de création collaborative entre l’Ensemble 1904 et La Mer la mer, qui a débuté lors d’un premier temps de résidence au Carreau du Temple au mois de juin 2017.

 

PROGRAMME

« This is the best of me ; for the rest, I ate, and drank, and slept, loved and hated, like another : my life was a vapour and is not ; but this I saw and knew ; this, if anything of mine, is worth your memory. »
Sir Edward Elgar, postscriptum à la partition The Dream of Gerontius, 1900

En prélude à la création scénique des Songes de Gerontius avec la compagnie La Mer la mer
Peter Tantsits : Gerontius
Jazmin Black-Grollemund : L’Ange
Angélique Charlopain : Violon
Hugo Boulanger : Violon
Clémence Gouet : Alto
Sophie Chauvenet : Violoncelle
Jérémie Decottignies : Contrebasse
Phil Richardson : Piano
Annie Sussel : Récitante
Direction musicale et orchestration : David Jackson
Lecture dirigée par Michael Martin-Badier

PRÉLUDE
PARTIE I

ENTRACTE

PARTIE II

PRÉSENTATION

L’Ensemble 1904, fondé par David Jackson, s’attache à la redécouverte du répertoire de musique de chambre français et britannique de la première moitié du XX e siècle. Nommé ainsi en référence à la signature de l’Entente Cordiale, l’Ensemble 1904 rassemble des musiciens et des œuvres situés des deux côtés de la Manche. L’ensemble fit ses débuts en 2015 lors d’un concert à l’Hôtel National des Invalides pour la fondation Charles de Gaulle.
L’Ensemble 1904 sortira, en septembre 2017, le disque Poldowski re/imagined accompagné par le label anglais Resonus Classics. Ce programme réunira pour la première fois les 22 mélodies composées par la compositrice Poldowski sur des poèmes de Paul Verlaine. Ce cycle, ré-imaginé par David Jackson pour voix et piano trio.
David Jackson, qui dirige l’ensemble du piano, est diplômé de l’Université de Durham et de la Royal Scottish Academy of Music and Drama, Glasgow, il est sociétaire du Winston Churchill Memorial Trust et de l’Institut Culturel Italien. Après avoir été chef de chant à l’Opéra de Cologne, il vit désormais à Paris et travaille comme chef de chant à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris ainsi qu’au Conservatoire de Versailles.

Michael Martin-Badier

Michael Martin-Badier a une expérience du théâtre « étrangère », d’abord parce qu’il l’a étudié aux Etats-Unis, mais aussi parce qu’il explore le théâtre sur d’autres territoires ; la danse, le chant lyrique, la musique de chambre. Il débute la mise en scène comme assistant à l’opéra, puis au théâtre au coté de Bérangère Jannelle pour la compagnie La Ricotta. Depuis 2014, il a mis en scène divers projets artistiques et culturels (avec Equinoxe – Scène Nationale de Châteauroux, le CDN d’Orléans), tout en collaborant avec d’autres artistes (David Gauchard, Ensemble 1904…). Les Songes de Gerontius est le premier projet de sa compagnie La Mer la mer. Compagnie qui a pour objet la recherche d’un théâtre contemporain, politique et poétique ; tirant des bords entre la danse, la musique, le chant, l’écriture.

Concerts passés
76, rue de la Verrerie 75004 Paris Carte