DIMANCHE 26 MARS 2017 – Concert de l’U.F.P.C. (Union des Femmes Professeurs Compositeurs et Musiciens Associés) 🗓 🗺

DIMANCHE 26 MARS 2017
16H00
ENTREE LIBRE

Un programme autour des Femmes Compositrices vivantes avec des oeuvres de Michèle Foison dont une création , avec chant, violon et orgue ainsi que la création du quintette à vents d’Hélène Rasquier par l’ensemble Koechlin et peut être un pianiste.

PROGRAMME

Frédérique CHOPIN
Troisième scherzo en ut mineur
Nocturne op.27 n°1 en ut mineur

Louis GUÉRIN-LESCOP, piano

Michèle FOISON
Ave Maria
Prière d’une mère

Cécile BESNARD soprano
Frédéric MOREAU violon
Michèle FOISON clavier

ENTRACTE

Max ERNST
La dernière rose

Frédéric MOREAU, violon

Michèle FOISON
Lacrymosa
Liberame
Pie Jesu
In Paradisum
(Extraits du Requiem)

Cécile BESNARD soprano
Frédéric MOREAU violon
Michèle FOISON clavier

lène RASQUIER
Échanges, pour quintette à vents (Création)

Cristina MISSAGLIA-GLIOZZO, flûte
Jean-Marc VEZIN, hautbois
Juliette VEZIN-GUILLAUMAT, clarinette
Annette PATIN, basson
Marc DELEPLACE, cor Couesnon 1922

DESCRIPTIFS

 

 

Michèle Foison, composition
Compositrice – chef d’orchestre – directrice d’école nationale de musique
Premier prix au CNSM de Paris en Harmonie, Contrepoint, Fugue, Composition (à l’unanimité classe d’Olivier Messiaen). Prix de la Casa Velasquez (Séjour à Madrid)
œuvres principales : Indra, Gemme d’étoiles, Oiseaux de silence, Atmen, Cygnes, Tu est l’amour Requiem, Offertoire, Ave Maria etc…
Direction de très nombreux concerts et création de l’association musicale « Les sept clés »

 

 

 

Hélène Rasquier, composition

Compositeur, Hélène Rasquier a fait ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle a remporté les prix de solfège spécialisé, d’harmonie, de contrepoint et de fugue. Elle a étudié le piano à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de S. Petitgirard,

Puis l’accompagnement avec H. Puig-Roget et enfin la direction d’orchestre avec E. Lindenberg. Elle a créé L’ensemble « Chanteurs et Musiciens du Marais « , L’ensemble Rasquier-Wickam, et a tenu également des postes de chef de nombreux ensembles vocaux ou instrumentaux comme l’orchestre de Marly-le-Roi,et poursuit une activité de direction dans plusieurs festivals. Elle fut chargée des cours de déchiffrage contemporain pour le choeur de Radio France, et a été conseillère musicale pour la télévision à la SFP. Elle a été professeur titulaire des conservatoires de la ville de Paris et enseigne à l’Ecole Normale de Musique A. Cortot. Hélène Rasquier se consacre à la composition, avec de nombreux projets de création notamment pour New-York. Ses œuvres sont éditées chez Robert Martin et jouées au Canada, aux Etats-Unis, en Angleterre, en Espagne et en Italie.

 

Louis Guérin-Lescop

Louis Guérin-Lescop commence son cursus musical au Conservatoire de La Rochelle, dans la classe de piano de Thérèse Diette ; il étudie également l’analyse et l’écriture (harmonie, contrepoint, composition). Il obtient son Diplôme d’Études Musicales de piano en 2014, en même temps qu’une Licence de lettres.

Après avoir suivi les cours de pédagogie de l’École Normale de Musique de Paris et obtenu son diplôme avec mention, il décide d’y poursuivre ses études pianistiques supérieures et intègre la classe de piano de Françoise Thinat. Il suit également les cours d’Histoire de la Musique et de Musique de Chambre.

Il est lauréat du concours de piano de Brest et se produit régulièrement ayant eu l’occasion de jouer notamment salle Cortot, au centre culturel Tchèque ainsi que lors du Festival « Classique au port » à La Rochelle.

 

 

Ensemble Instrumental Charles Koechlin

Cristina Missaglia-Gliozzo, flûte
Jean-Marc Vezin, hautbois
Juliette Vezin-Guillaumat, clarinette
Annette Patin, basson
Marc Deleplace, cor

L’Ensemble Instrumental Charles Koechlin existe depuis 1959. C’est une association de musiciens amateurs pratiquant la musique de chambre pour instruments à vent. Son répertoire s’étend de la musique classique à la musique contemporaine. Le groupe, à géométrie variable, aborde des œuvres pour des formations comportant de deux à treize instruments, avec ou sans piano.

Constitué officiellement en association (loi de 1901) dès 1961, autorisé alors à porter le nom du compositeur par sa veuve, qui fut jusqu’à sa mort Présidente d’honneur du groupe, il a poursuivi son activité sans interruption.

Ses musiciens se réunissent pour des séances de travail hebdomadaires et se produisent régulièrement en concert public.

Charles Koechlin (1867–1950), polytechnicien avant de devenir compositeur, fut aussi un pédagogue, un critique musical et un théoricien de premier plan. Il est demeuré, toute son existence, très attentif à la culture populaire. Profondément soucieux des héritages musicaux les plus divers du monde entier, il était en même temps attaché à dynamiser toujours plus hardiment la création musicale dans son pays, comme le prouve en particulier son rôle auprès du Groupe des Six.

Comité d’honneur de l’EICK :

Antoine Li-Koechlin, Philippe Laurent (maire de Sceaux), Hélène Rasquier (compositrice et vice-présidente de UFPC), Alain Voirpy (compositeur, directeur du CRR de Limoges), Jean-Claude Wolff (compositeur), Olivier Guion (compositeur et chef d’orchestre, CRC d’Antony)

Concerts passés
76 rue de la Verrerie, 75004 Paris Carte